Annona Senegalensis

Photo 4a Pied de Pomme de cajou   

Source : Google image

Photo 4Fleurs de Pomme de cajou  

Source : Google image

Photo 4c : Fruits de Pomme de cajou         

Source : Google image

Nom scientifique : Annona senegalensis Pers                   

Synonyme: Annona chrysophylla  Boj.

Nom commun : Pomme cannelle du Sénégal, annone

Noms vernaculaires : Gwanda (Haoussa), Moufagna (Zarma), ndukuuhi (Peul)

D’une hauteur de 5 à 15 m environ, l’anacardier est un arbre ou arbuste  possédant un tronc court, tortueux et une cime hémisphérique large, formée par un feuillage dense et persistant de couleur vert foncée et des branches qui touchent parfois le sol.

Ses différentes parties se caractérisent comme suit :

Son Ecorce est rugueuse. Il est gris de couleur et possède une tranche rosée.

Ses Feuilles sont simples et alternes. Elles mesurent environ 10 à 20 cm de longueur et 6 à 10 cm de largeur. De forme entière et obovale, elles sont arrondies au sommet et forment un coin à leur base. Aussi,  elles sont épaisses, glabres,  brillantes, possédant une nervure centrale et 12 a 20 latérales et une couleur d’abord rougeâtre ou vert clair (pendant leur jeunesses) et âpres vert fonce.

Ses Fleurs ont 7 à 9 mm de diamètre. Petites mais denses, elles sont de couleur verdâtre ou rouge violacée et possèdent 5 sépales et 5 pétales.

Ses Fruits sont composés de deux parties. Une première partie qui est un pédoncule jaune ou rouge en forme de poivron de taille qui varie de 5 à 6 cm de long appelée pomme de cajou. Cette pomme charnue est très juteuse et sucrée. Une seconde partie, de couleur

grise, en forme de rein, dure et de 1,5 à 2 cm de long, suspendue au pédoncule de la première partie connue sous le nom de noix de cajou. 

Ses Racines latérales très développées s’étendent à des rayons larges. Quant a la racine principale (pivot), elle part à une grande profondeur sous le sol.

Les Rameaux sont pubescents avec une couleur grise ou brune.

A travers ses différentes parties, l’espèce Anacardium occidentale L. a des usages multiples et variés en médecine, dans l’alimentation et le culinaire, en agriculture et élevage, dans l’industrie et l’artisanat. Il a aussi des usages domestiques.

Dans l’alimentaire et le culinaire :

Ses Feuilles sont mangées  comme légumes.

Ses Fruits : La pomme de cajou se mange fraiche (crue). Transformée en boissons, jus, sirops et /ou confiture, elle peut être aussi consommée. Elle très riche en vitamine C, en fer, phosphore ou calcium.

Quant à la noix de cajou, elle est utilisée en confiserie.

 Ses jeunes Rameaux sont appréciées comme légumes

En  agriculture,  pastoralisme et sante animale :
Ses Feuilles sont broutées par les animaux

Ses Rameaux sont appréciées comme fourrage par le bétail.

Dans l’industrie, l’artisanat et pour les  usages domestiques:
Son Ecorce  produit de la teinture jaune et du tanin.

Ses Fruits produisent de l’huile (à partir de la noix de cajou) qui est néanmoins toxique mais peut être utilisé pour obtenir du baume de cajou, des vernis, de l’encre indélébile, des insecticides et pour fixer les tatouages.

En médecine traditionnelle et / ou moderne :
Son Ecorce peut lutter contre l’ictère, hypertension, dysenterie et le Diabète.

Ses Feuilles sont utilisées contre les maladies comme les hémorroïdes Dysenterie et la blennorragie et la rougeole

Ses Fruits ont une action tonique (c’est-à-dire fortifiante, stimulante et fortifiante) et laxative. Cette dernière permet de purger et libérer l’intestin grêle.                                              Le baume obtenu des fruits a une action vermifuge et peut lutter contre les Ankylostomes (vers intestinaux) en les expulsant. Ce baume est aussi utilisé contre les verrues (mal formation de la peau), les eczémas (lésions cutanées) et les dermatoses.

Ses Racines sont purgatives et luttent contre la toux. Associées aux feuilles, elles sont utilisées en cas d’inflammation de la muqueuse buccale et de Diabète.

Bonnet P, Arbonnier M., Grard P. (Ed). (2008). Ligneux du Sahel Outils graphique d’identification V.1.0. Versailles : Quae, 1 Cd-Rom.

Google image (2019d). Anacardium occidentale. Extrait le 24 Décembre, 2019 de

https://www.google.com/search?tbm=isch&sxsrf=ACYBGNQvatbfBFM5xCPdhZhqt8EEabuB1A:1577204707372&q=Anacardium+occidentale++&chips=q:anacardium+occidentale,g_1:tree:gQU4mfuKbpw%3D&usg=AI4_-kSoSWbTGpT8moItFr5JGGkg8LyPCg&sa=X&ved=0ahUKEwiGrsiy2c7mAhVJe8AKHTYwBlAQ4lYIKCgA&biw=1366&bih=576&dpr=1#imgrc=YtJOE84ggxtg-M:

Institut National de la Recherche Agronomique du Niger. (2017). Lexique Illustre de Quelques Plantes du Niger, 3e Edition. Extrait le 26 Décembre, 2019 de

https://www.csan-niger.com/wp-content/uploads/2017/07/Lexique-Plantes-Niger.pdf

Von Maydell H.J. (1983). Arbres et Arbustes du Sahel, leurs caractéristiques et leurs utilisations. Eschborn, Germany: Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit (Gtz).

Techniques de régénération en contexte sahélien

Préparation de la graine

L’anacardier se propage souvent par semis mais les plants greffés, bouturés ou marcottés offrent un meilleur rendement. Les semis donnent des résultats assez variables à pommes rouges ou jaunes (FAO 2001.).

Production des semis

Le délicat système racinaire de l’anacardier supporte mal les transplantations. Un semis ou un jeune plant greffé peut fructifier dès sa troisième année mais la pleine production commence vers 7 à 8 ans (INRA, 2019).

Installation de la jeune plantule à la croissance 

La plantation se fait en saison pluvieuse est disposée en une ou plusieurs lignes en quinconce. Pour bien se développer et bien fructifier, l’anacardier a besoin d’être planté en plein soleil. On recommande de planter les arbres sur un maillage de 10 m x 10 m (Dolores, 2011).

Dolores R. Piperno, « The Origins of Plant Cultivation and Domestication in the New World Tropics Patterns, Process, and New Developments », Current Anthropology, vol. 52, no 4,‎ 2011.

FAO 2001. Small-scale cashew nut processing; 45-61.

INRA, CIRAD, 2019. « Cashew (Anacardium occidentale L.) nuts and byproducts » [archive] (consulté le 18 mars 2019).